Les nouveaux cas, rapportés par le Réseau de surveillance sanitaire de la faune sauvage en Wallonie, sont toujours localisés dans la zone délimitée de 63.000 hectares. Par ailleurs, le gouvernement wallon a approuvé jeudi le projet visant l'allongement de la période d'ouverture de la chasse en battue et aux chiens courants de l'espèce sanglier durant les mois de janvier et de février 2019. (Belga)

Les nouveaux cas, rapportés par le Réseau de surveillance sanitaire de la faune sauvage en Wallonie, sont toujours localisés dans la zone délimitée de 63.000 hectares. Par ailleurs, le gouvernement wallon a approuvé jeudi le projet visant l'allongement de la période d'ouverture de la chasse en battue et aux chiens courants de l'espèce sanglier durant les mois de janvier et de février 2019. (Belga)