Malgré ce sursis, ils resteront en rétention jusqu'à la décision sur leur demande d'asile, a précisé un responsable la police. Les huit militaires, dont cinq pilotes, avaient été arrêtés et placés en détention provisoire après leur arrivée en hélicoptère à l'aéroport d'Alexandroupolis samedi matin, quelques heures après le putsch avorté en Turquie. (Belga)

Malgré ce sursis, ils resteront en rétention jusqu'à la décision sur leur demande d'asile, a précisé un responsable la police. Les huit militaires, dont cinq pilotes, avaient été arrêtés et placés en détention provisoire après leur arrivée en hélicoptère à l'aéroport d'Alexandroupolis samedi matin, quelques heures après le putsch avorté en Turquie. (Belga)