Les premières négociations avaient échoué, mais la direction de la chaîne a proposé, mercredi soir, de nouvelles mesures de soutien à ses employés.

Les magasins de Westland, Veeweyde et Jambes ont rouvert, jeudi matin. Celui de Flagey reste fermé, tandis que celui d'Herman-Debroux s'est joint aux protestations et garde, lui aussi, portes closes. Une réouverture dans la journée n'est pas à exclure, d'après la présidente du Setca Myriam Delmée.

Mercredi soir, un nouveau protocole d'accord a été présenté aux syndicats et au personnel. La direction propose désormais des chèques repas de huit euros pendant douze mois, au lieu du quatre, "avec une possibilité de pérennisation de cette valeur", précise Mme Delmée. Les bons de réduction précédemment proposés seront valables jusqu'au mois de juin compris pour un panier d'achat de maximum cent euros et jusqu'à la fin de l'année pour des achats n'excédant pas cinquante euros.

La direction assure également qu'elle mettra des masques à disposition de son personnel dès ce week-end et propose de tenir une réunion du comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT) par semaine, tant que le confinement sera en place.

Concernant des congés complémentaires: les cinq jours, déjà proposés, seront assimilés à des jours de travail, indiquent les syndicats.

La réponse de ces derniers est attendue pour midi.

Les premières négociations avaient échoué, mais la direction de la chaîne a proposé, mercredi soir, de nouvelles mesures de soutien à ses employés. Les magasins de Westland, Veeweyde et Jambes ont rouvert, jeudi matin. Celui de Flagey reste fermé, tandis que celui d'Herman-Debroux s'est joint aux protestations et garde, lui aussi, portes closes. Une réouverture dans la journée n'est pas à exclure, d'après la présidente du Setca Myriam Delmée. Mercredi soir, un nouveau protocole d'accord a été présenté aux syndicats et au personnel. La direction propose désormais des chèques repas de huit euros pendant douze mois, au lieu du quatre, "avec une possibilité de pérennisation de cette valeur", précise Mme Delmée. Les bons de réduction précédemment proposés seront valables jusqu'au mois de juin compris pour un panier d'achat de maximum cent euros et jusqu'à la fin de l'année pour des achats n'excédant pas cinquante euros. La direction assure également qu'elle mettra des masques à disposition de son personnel dès ce week-end et propose de tenir une réunion du comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT) par semaine, tant que le confinement sera en place. Concernant des congés complémentaires: les cinq jours, déjà proposés, seront assimilés à des jours de travail, indiquent les syndicats. La réponse de ces derniers est attendue pour midi.