Les deux reporters de télévision, identifiés uniquement par leurs initiales L.N.B et R.A.S ont été interrogés puis transférés au service des étrangers, une section des services de police chargée des expulsions, selon l'agence Dogan. Aucun autre détail n'était disponible dans l'immédiat. Le président Recep Tayyip Erdogan accuse de plus en plus les médias occidentaux de sympathies envers le coup d'Etat manqué du 15 juillet visant à l'évincer du pouvoir. (Belga)

Les deux reporters de télévision, identifiés uniquement par leurs initiales L.N.B et R.A.S ont été interrogés puis transférés au service des étrangers, une section des services de police chargée des expulsions, selon l'agence Dogan. Aucun autre détail n'était disponible dans l'immédiat. Le président Recep Tayyip Erdogan accuse de plus en plus les médias occidentaux de sympathies envers le coup d'Etat manqué du 15 juillet visant à l'évincer du pouvoir. (Belga)