Mise à jour automatique:
On
Off
De nieuwste eerst De oudste eerst

Opération policière à Susteren, aux Pays-Bas.

Pays-Bas : opération policière d'envergure près de la frontière belge

La police néerlandaise menait lundi après-midi une opération policière d'envergure près d'une grange à proximité de la frontière belge, ont annoncé les médias néerlandais, soulignant que deux arrestations ont été effectuées.

La police s'est rendue dans le village de Susteren, à 30 kilomètres au nord de Maastricht (sud-est), après qu'un "feu suspect" s'est déclaré dans une grange située près de l'autoroute A2, a indiqué l'agence de presse néerlandaise ANP.

Une équipe de démineurs était présente sur place, à la demande de la police, a indiqué une porte-parole de l'armée néerlandaise à l'AFP, refusant de donner des détails supplémentaires.

Selon des images diffusées par la télévision locale, plus d'une dizaine de voitures de police et un hélicoptère étaient sur place.

L'autoroute A2 a été fermée dans les deux sens. Les démineurs ont également utilisé un robot afin d'inspecter une automobile abandonnée sur le bas-côté de l'autoroute.

Une des personnes arrêtées a dû se déshabiller avant d'être emmenée dans un véhicule de police, selon l'ANP.

Deux des sept personnes arrêtées à Bruxelles et Molenbeek sont inculpées

Deux suspects ont été inculpés lundi pour "attentat terroriste" par la justice belge dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris et placés en détention provisoire, a indiqué le parquet fédéral belge.

Les deux suspects, qui avaient été interpellés samedi, ont été "placés sous mandat d'arrêt du chef d'attentat terroriste et participation aux activités d'un groupe terroriste", a indiqué le parquet dans un communiqué.

L'alerte à la bombe dans le quartier Loi levée

A la rue Joseph II près de la rue des Deux Eglises où avait lieu une alerte à la bombe suite à la découverte d'une voiture suspecte, la menace est levée. Aucun explosif n'a été trouvé dans le véhicule, selon Belga sur place.

La police sur les toits

Les forces de sécurité sont montées sur un toit lors de l'intervention.

© AFP

Aucune arrestation dans l'opération policière à Bruxelles

"L'opération est terminée et le résultat est négatif (...) Personne n'a été arrêté", a déclaré le porte-parole du parquet, Eric Van Der Sypt, à l'AFP.

Des policiers armés jusqu'aux dents (PHOTO)

L'agence Belga diffuse des photos de l'intervention de Molenbeek. L'équipement des forces de l'ordre est impressionnant.

© BELGA

La police sur le départ

Une journaliste de l'AFP voit la police partir des lieux. Elle déclare sur Twitter: 'Sur place c'est un peu la surprise: aucun signe précurseur que l'opération touchait à sa fin. Quelques sirènes ont retenti vers 13h40'

L'intervention est terminée (Schepmans)

L'agence Belga sur place constate que l'intervention est terminée. La bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans, confirme l'information sur RTL.

Un autre bâtiment inspecté par la police

La police est actuellement occupée à examiner un autre bâtiment que celui visé lors de la première action de ce matin. La presse est tenue à distance et rien n'est vraiment visible selon Belga. Le parquet annonce une communication officielle à ce sujet dans la soirée.

L'action policière à Molenbeek menée en vue d'interpeller Salah Abdeslam (parquet)

L'opération policière était toujours en cours lundi rue Delaunoy à Molenbeek. Le parquet fédéral belge a confirmé à l'agence Belga que l'action était menée en vue d'interpeller Salah Abdeslam, le suspect clé visé par un mandat d'arrêt international et activement recherché dans le cadre des attentats de Paris. Seule une personne a été "interpellée administrativement", a encore précisé le porte-parole du parquet fédéral. Une petite détonation a été entendue un peu avant 13h00.

Mohamed Abdeslam a été libéré

Mohamed Abdeslam, le frère de deux auteurs présumés des attentats à Paris, a été libéré, confirme son avocat.

Photo de l'intervention en cours

Sur place, l'armada de policiers.

© Belga

Véhicule suspect à Bruxelles: petite détonation, les pompiers sur place

Une petite détonation a été entendue lundi peu avant 13h00 rue Joseph II à Bruxelles, où un véhicule suspect avait été découvert. Il s'agirait d'une explosion provoquée par le service de déminage de la Défense pour neutraliser la valise découverte lundi matin.

Une petite explosion dans la zone de la voiture suspecte

A l'endroit de la fouille d'une voiture suspecte dans le quartier Loi, une petite explosion s'est fait entendre. Il pourrait s'agir d'une explosion causée par le service de déminage lors de l'ouverture d'un paquet suspect. Les pompiers sont sur place. La cause de l'explosion n'est pas claire, selon Belga.

Une détonation entendue

Plusieurs témoins sur place disent avoir entendu une "détonation" rue Delaunoy sans réaction du côté des forces de l'ordre.

La voiture suspecte inspectée par la police

La voiture suspecte immatriculée en France et stationnée dans la rue Jozef II à Bruxelles est actuellement fouillée par les services de déminage selon l'agence Belga. La Golf grise qui était mal stationnée a été ouverte, à l'intérieur, des documents de bord et une valise ont été trouvés. Les faits attisent la curiosité de nombreux passants et des médias présents sur les lieux également.

Les médias en nombre sur place

Les médias sont en nombre sur place.

La police demande de ne pas diffuser d'images en direct de l'intervention à Molenbeek

Le parquet dément que l'homme arrêté est Salah Abdesalam

Le parquet de Bruxelles indique que l'homme arrêtée ce matin à Molenbeek n'est pas Salah Abdesalam, selon la RTBF

Le quartier loi bouclé

Un journaliste du Financial Times basé à Bruxelles montre le quartier bouclé près de la rue des Deux Eglises. Il s'agit d'une alerte à la bombe, a précisé le député CDH Georges Dallemagne. C'est une voiture immatriculée en France qui contient une valise suspecte, qui est en cause. Les services de déminage sont sur place. La rue Joseph II est fermée jusqu'à la chaussée d'Etterbeek. Les policiers sont répartis le long du périmètre.

Policiers dans les rue de Molenbeek

Aucune confirmation de l'identité du suspect

Selon l'agence Belga, une personne a été emmenée menottée vers 11 heurs mais son identité n'a pas encore été précisée.

Le service de déminage sur place

Selon Belga, le service de déminage (Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs-SEDEE) est également présent.

Les enfants d'une école à proximité en sécurité

Sur TéléBruxelles, l'Echevin El Khanouss annonce que les enfants de l'école numéro 10 de Molenbeek sont confinés, en sécurité.

Salah Abdeslam aurait été arrêté

Selon plusieurs médias, Salah Abdeslam, l'un des auteurs de l'attaque de Paris présumé en fuite aurait été arrêté. Une information à prendre avec la plus grande prudence.

Véhicule suspect immatriculé en France rue des Deux Eglises à Bruxelles

Un véhicule suspect a été découvert lundi matin dans la rue des Deux Églises à Bruxelles. Le service de déminage de l'armée est sur place et un périmètre de sécurité a été installé, a indiqué lundi la police de Bruxelles Capitale-Ixelles. Selon un témoin, le véhicule suspect serait muni de plaques d'immatriculation françaises.

L'opération en direct (VIDEO)

Une journaliste du Soir est sur place et filme les opérations en cours.

Des agents sur les toits

Des agents de la Police fédérale sont en poste sur le toit face aux habitations concernées selon une journaliste du Soir sur Twitter.

Vincent genot
par Vincent genot
© Belga

La rue du siège du cdH également bloquée

Selon des informations de la RTBF, la rue des deux églises à Saint-Josse où se situe le siège du parti humaniste, le cdH, est également bouclée. De nombreux policiers seraient sur place.

Photo de l'arrestation d'un suspect

Une personne a été emmenée menottée mais son identité n'a pas encore été précisée.

Un suspect interpellé à Molenbeek

Selon un journaliste de la chaîne de télévision Euronews, un suspect a été interpellé lors de l'intervention de la police, information confirmée par le quotidien Le Soir.

Selon le site de lacapitale.be, un homme était retranché dans un immeuble de la rue Delaunoy, au numéro 47. La police fédéral a sommé, via haut-parleur, les personnes à l'intérieur de venir à la fenêtre et de montrer leurs mains.

Après des détonations, une personne a été arrêtée.

Une négociation est en cours par interphone

Selon un journaliste de TvBrussel présent sur place, une négociation est en cours avec un dénommé Mohammed.

Nouvelle intervention en cours à Molenbeek

Fusillade en cours à Molenbeek selon le site de l'Echo

Des coups de feu ont été entendus à Molenbeek. Un journaliste de RTL entend des détonations. Les forces spéciales d'intervention sont également sur place.

La rue Ransfort bloquée

Perquisition maintenant à #Molenbeek #Bruxelles Rue Ransfort bloquée @FRANCE24 pic.twitter.com/orvJaJmLOa

-- Adel Gastel (@AdelGastel) 16 Novembre 2015