La police de la route a intercepté les deux individus et a découvert la marchandise, pouvant laisser penser à un trafic de stupéfiants. Les deux hommes ont été interrogés. L'un des deux suspects a nié les faits, indiquant que ce n'était pas son véhicule. Le second n'a pas voulu répondre aux questions. Ils ont été privés de liberté et présentés à la magistrate de garde du parquet de Liège. (Belga)