Selon les derniers chiffres transmis par l'administration, l'enseignement à domicile a attiré en tout, pour cette rentrée 2021-2022, 3.020 élèves. C'est la première baisse globale d'une année à l'autre jamais constatée. C'est surtout l'enseignement à la maison qui recule, avec 2.182 inscrits. Mais attention : si la diminution est nette par rapport à l'année passée où la situation avait poussé plus de familles que jamais à garder leurs enfants chez elles, le nombre d'inscriptions reste nettement supérieur à celui enregistré il y a deux ans, au moment de la dernière "rentrée saine". On est même quasiment au double d'inscrits par rapport à 2019-2020. Selon les statistiques de l'administration de l'Enseignement, l'an dernier, 562 parents avaient évoqué la crise du coronavirus comme un des motifs qui ont motivé leur choix de l'école à domicile. (Belga)

Selon les derniers chiffres transmis par l'administration, l'enseignement à domicile a attiré en tout, pour cette rentrée 2021-2022, 3.020 élèves. C'est la première baisse globale d'une année à l'autre jamais constatée. C'est surtout l'enseignement à la maison qui recule, avec 2.182 inscrits. Mais attention : si la diminution est nette par rapport à l'année passée où la situation avait poussé plus de familles que jamais à garder leurs enfants chez elles, le nombre d'inscriptions reste nettement supérieur à celui enregistré il y a deux ans, au moment de la dernière "rentrée saine". On est même quasiment au double d'inscrits par rapport à 2019-2020. Selon les statistiques de l'administration de l'Enseignement, l'an dernier, 562 parents avaient évoqué la crise du coronavirus comme un des motifs qui ont motivé leur choix de l'école à domicile. (Belga)