Les échantillons provenaient d'oeufs ou de produits dérivés prélevés dans des magasins en Italie, mais aussi dans des élevages et sur des lots de marchandises provenant de pays touchés par le scandale. A la date de lundi, 114 échantillons ont été analysés en Italie, dont deux se sont révélés positifs au fipronil, insecticide utilisé pour les animaux de compagnie contre les poux, les tiques et les acariens mais dont l'utilisation est interdite sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire dans l'Union européenne. Ces dernières semaines, des oeufs contaminés par le fipronil ont été signalés dans 17 pays européens, l'affaire ayant même atteint Hong Kong, créant un vaste tollé. Le ministère italien n'a pas précisé quels lots s'étaient révélés contaminés, se contentant d'assurer que les autorités sanitaires des régions concernées avaient été informées, afin qu'elles identifient la source de la contamination et mettent si besoin des restrictions en place. La Coldiretti, principal syndicat d'agriculteurs en Italie, a immédiatement réagi en demandant au gouvernement de publier la liste des produits concernés et la destination finale des produits importés de l'étranger, afin d'éviter un alarmisme nuisible aux entreprises et aux consommateurs. Selon la Coldiretti, l'Italie, dont les habitants consomment en moyenne 215 oeufs par an et par personne, a importé 610.000 kg d'oeufs des Pays-Bas de janvier à mai, ainsi que 648.000 kg de produits dérivés pour l'industrie agro-alimentaire. (Belga)

Les échantillons provenaient d'oeufs ou de produits dérivés prélevés dans des magasins en Italie, mais aussi dans des élevages et sur des lots de marchandises provenant de pays touchés par le scandale. A la date de lundi, 114 échantillons ont été analysés en Italie, dont deux se sont révélés positifs au fipronil, insecticide utilisé pour les animaux de compagnie contre les poux, les tiques et les acariens mais dont l'utilisation est interdite sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire dans l'Union européenne. Ces dernières semaines, des oeufs contaminés par le fipronil ont été signalés dans 17 pays européens, l'affaire ayant même atteint Hong Kong, créant un vaste tollé. Le ministère italien n'a pas précisé quels lots s'étaient révélés contaminés, se contentant d'assurer que les autorités sanitaires des régions concernées avaient été informées, afin qu'elles identifient la source de la contamination et mettent si besoin des restrictions en place. La Coldiretti, principal syndicat d'agriculteurs en Italie, a immédiatement réagi en demandant au gouvernement de publier la liste des produits concernés et la destination finale des produits importés de l'étranger, afin d'éviter un alarmisme nuisible aux entreprises et aux consommateurs. Selon la Coldiretti, l'Italie, dont les habitants consomment en moyenne 215 oeufs par an et par personne, a importé 610.000 kg d'oeufs des Pays-Bas de janvier à mai, ainsi que 648.000 kg de produits dérivés pour l'industrie agro-alimentaire. (Belga)