Les deux hommes faisaient la fête, qui était très arrosée, dans un immeuble qu'ils squattent depuis quelques mois. Pour une raison indéterminée, l'un d'eux, Mehdi, s'est énervé et a jeté des bouteilles d'alcool sur le sol. Hamri, un compatriote, l'a alors repoussé pour qu'il arrête et Mehdi lui a donné un coup de couteau au niveau du cou. Hamri s'est enfui dans la rue et a appelé pour demander de l'aide mais Mehdi l'a poursuivi en essayant de le frapper encore. Lorsque la police est arrivée sur les lieux, les deux individus gisaient sur le sol. L'un avec une plaie au niveau du cou et l'autre avec une blessure dans le dos. Les forces de l'ordre ont aperçu un troisième protagoniste qui s'enfuyait mais n'ont pas pu l'interpeller. Il est possible que cette personne soit intervenue dans la bagarre. Deux couteaux, l'un de cuisine et l'autre à cran d'arrêt, ont été retrouvés à quelques mètres des deux Tunisiens. Le dossier a été mis à l'instruction pour tentative de meurtre croisée. (Belga)

Les deux hommes faisaient la fête, qui était très arrosée, dans un immeuble qu'ils squattent depuis quelques mois. Pour une raison indéterminée, l'un d'eux, Mehdi, s'est énervé et a jeté des bouteilles d'alcool sur le sol. Hamri, un compatriote, l'a alors repoussé pour qu'il arrête et Mehdi lui a donné un coup de couteau au niveau du cou. Hamri s'est enfui dans la rue et a appelé pour demander de l'aide mais Mehdi l'a poursuivi en essayant de le frapper encore. Lorsque la police est arrivée sur les lieux, les deux individus gisaient sur le sol. L'un avec une plaie au niveau du cou et l'autre avec une blessure dans le dos. Les forces de l'ordre ont aperçu un troisième protagoniste qui s'enfuyait mais n'ont pas pu l'interpeller. Il est possible que cette personne soit intervenue dans la bagarre. Deux couteaux, l'un de cuisine et l'autre à cran d'arrêt, ont été retrouvés à quelques mètres des deux Tunisiens. Le dossier a été mis à l'instruction pour tentative de meurtre croisée. (Belga)