Destexhe a qualifié plusieurs fois son nouveau parti de droite de "N-VA sans confédéralisme", vu qu'il éprouve parfois la nostalgie de la Belgique à papa. "C'est purement sentimental, vous savez. J'ai le sentiment que la Belgique est un pays en déclin, et j'ai parfois la nostalgie de la grandeur du passé. Mais je sais aussi qu'on ne peut pas revenir en arrière."
...