La revitalisation et le renforcement de l'attractivité dans les centre-villes sont des défis auxquels sont confrontées aujourd'hui de nombreuses villes et communes. "La redynamisation est un sujet essentiel. Grâce au 'design', notre objectif commun est de renforcer et d'améliorer l'attractivité des centre-villes. Cette problématique mobilise tant les acteurs publics que les commerçants. Avec le lancement de ce projet dénommé 'Design'In', notre objectif est d'enrayer ce phénomène complexe dont les causes sont multiples", précisait d'emblée le bourgmestre de Tournai Paul-Olivier Delannois (PS) lors de la présentation du projet. L'enveloppe globale de ce projet est de 4 millions d'euros, les fonds FEDER intervenant pour 2 millions d'euros. Concrètement, Tournai, Courtrai, Lille et Mons feront appel à des artisans-designers afin de mettre en valeur des espaces urbains par des aménagements pérennes. Le travail des designers permettra aussi d'innover et de moderniser des commerces afin de favoriser leur différenciation et leur croissance. Ce projet, qui dure jusqu'en 2022, s'articulera autour de trois accompagnements. L'action "Design'in shops" vise à accompagner 40 commerçants par ville et les inciter à faire appel à des professionnels du design pour réorganiser leur espace de vente ou réaménager leur vitrine. Grâce à l'action "Pop'in store", des artisans designers profiteront d'un espace de vente temporaire, alternativement dans les quatre territoires du projet. L'espace pourra être un lieu de création, de fabrication et de vente. Enfin, dans le cadre de l'action "Design'in town", les villes lanceront des appels à projets afin de mettre des espaces urbains en valeur par des aménagements éphémères ou pérennes. Soutenue par l'intercommunale IDETA, la première édition à Tournai sera marquée, en septembre 2020, par une balade qui emmènera le public à la découverte des premiers aménagements urbains. Cette action sera dupliquée à Lille, Mons et Courtrai. (Belga)