En juillet 2017, la Chambre a adopté une proposition de résolution demandant que les pouvoirs et entreprises publics n'utilisent que des vêteme...

En juillet 2017, la Chambre a adopté une proposition de résolution demandant que les pouvoirs et entreprises publics n'utilisent que des vêtements respectant la sécurité des travailleurs et qu'une réflexion soit menée sur le commerce équitable et la durabilité du secteur textile. Le ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA), s'est voulu rassurant : pour la prochaine commande de tee-shirts, en 2019, les contractants et leurs sous-traitants devront respecter les conventions de l'Organisation internationale du travail. Les fournisseurs actuels sont autrichiens, allemands, néerlandais, français et portugais. Mais certains de leurs vêtements sont fabriqués en Hongrie, en Tunisie... et au Bangladesh.M. La.