Il s'agirait d'importants montants, s'élèvant à plusieurs dizaines de milliers d'euros, qui selon la direction de la police fédérale ne peuvent être reliés au salaire de Glenn Audenaert ou à des frais de représentation dans le cadre de son travail.

Si plusieurs enquêtes ont déjà été ouvertes par le passé à l'encontre de M. Audenaert, c'est la première fois que la justice se penche sur ses comptes en banque.

Des perquisitions ont été menées lundi au bureau et au domicile du directeur de la PJF de Bruxelles dans le cadre d'une enquête ouverte il y a plus d'un an par le parquet de Termonde.

Le juge d'instruction et les enquêteurs du Comité P entendront M. Audenaert sur ces transferts d'argent lorsqu'il sera rentré de vacances, un retour prévu vendredi.

La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, et la commissaire générale, Catherine De Bolle, ont demandé l'ouverture d'une enquête disciplinaire sur le directeur de la police judiciaire fédérale, Glenn Audenaert, à la suite de ces perquisitions. Mme Milquet a indiqué mardi attendre de disposer de davantage d'informations avant d'"éventuellement décider d'une suspension provisoire" du directeur.

Le Vif.be, avec Belga

Il s'agirait d'importants montants, s'élèvant à plusieurs dizaines de milliers d'euros, qui selon la direction de la police fédérale ne peuvent être reliés au salaire de Glenn Audenaert ou à des frais de représentation dans le cadre de son travail. Si plusieurs enquêtes ont déjà été ouvertes par le passé à l'encontre de M. Audenaert, c'est la première fois que la justice se penche sur ses comptes en banque. Des perquisitions ont été menées lundi au bureau et au domicile du directeur de la PJF de Bruxelles dans le cadre d'une enquête ouverte il y a plus d'un an par le parquet de Termonde. Le juge d'instruction et les enquêteurs du Comité P entendront M. Audenaert sur ces transferts d'argent lorsqu'il sera rentré de vacances, un retour prévu vendredi. La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, et la commissaire générale, Catherine De Bolle, ont demandé l'ouverture d'une enquête disciplinaire sur le directeur de la police judiciaire fédérale, Glenn Audenaert, à la suite de ces perquisitions. Mme Milquet a indiqué mardi attendre de disposer de davantage d'informations avant d'"éventuellement décider d'une suspension provisoire" du directeur. Le Vif.be, avec Belga