L'établissement a également remplacé les pictogrammes " sexués " par un logo unique. La députée Lyseline Louvigny (MR, photo) a demandé à la ministre de l'Ensei...

L'établissement a également remplacé les pictogrammes " sexués " par un logo unique. La députée Lyseline Louvigny (MR, photo) a demandé à la ministre de l'Enseignement, Marie-Martine Schyns (CDH), si une telle demande existait dans les écoles francophones. " Les quelques demandes y sont gérées au cas par cas, a-t-elle répondu, en collaboration avec le Délégué général aux droits de l'enfant. " Dans ses missions prioritaires, l'Enseignement doit, en effet, " promouvoir la confiance en soi et assurer à tous les élèves des chances égales d'émancipation sociale. " Et là où la demande se présente, " mettre à disposition des enfants des toilettes non genrées et des alternatives pour les vestiaires, douches, dortoirs, en veillant à ce que ces dispositifs ne renforcent pas la discrimination. "M. La.