Le gouvernement a décidé en octobre 2018 d'acheter, pour un montant d'environ 200 millions d'euros, deux systèmes SkyGuardian à GA-ASI pour effectuer des missions dites ISR ("Intelligence, Surveillance and Reconnaissance"). Chaque système comprend une station de contrôle au sol et deux avions. Les livraisons de ces appareils doivent débuter en 2023 et s'étaler sur deux ans. Ils seront basés à Florennes. La Royal Air Force (RAF) britannique a également commandé seize de ces "avions pilotés à distance" (RPA en jargon aéronautique) qu'elle a baptisés Protector. La Belgique et le Royaume-Uni ont signé un accord de coopération dans les domaines de la formation, de la maintenance, du soutien logistique, de l'interopérabilité et du développement des capacités. Des techniciens de la Composante Air ont pu se familiariser avec ce drone à l'occasion du déploiement d'un SkyGuardian sur la base de Waddington, dans le comté de Lincolnshire (ouest de l'Angleterre) depuis le 23 août et pour quelques semaines de tests. "Pour certains de nos techniciens, c'était la première occasion de découvrir le nouveau système d'arme sur lesquels ils travailleront à l'avenir", a précisé la Défense sur son site internet. Ce SkyGuardian, porteur d'une immatriculation civile, a effectué mercredi des approches de la base aérienne de Leeuwarden (nord-est des Pays-Bas), qui accueillera prochainement les quatre MQ-9A Reaper destinés à la force aérienne néerlandaise (KLu). D'une envergure de 24 mètres pour une longueur de 11,7 m, le MQ-9B est capable de réaliser des missions ISR, de détecter des objectifs éventuels ("Target acquisition") et de désigner des cibles pour d'autres vecteurs armés ("Target designation") en volant durant 40 heures à 40.000 pieds (plus de 13 km d'altitude) grâce à son turbopropulseur Honeywell TPE331-10. Doté de neuf points d'emport, ce drone peut être armé de missiles et de bombes - une capacité largement utilisée par les Etats-Unis et la France dans leur guerre contre les groupes armés djihadistes en Afghanistan, au Moyen-Orient et en Afrique. (Belga)

Le gouvernement a décidé en octobre 2018 d'acheter, pour un montant d'environ 200 millions d'euros, deux systèmes SkyGuardian à GA-ASI pour effectuer des missions dites ISR ("Intelligence, Surveillance and Reconnaissance"). Chaque système comprend une station de contrôle au sol et deux avions. Les livraisons de ces appareils doivent débuter en 2023 et s'étaler sur deux ans. Ils seront basés à Florennes. La Royal Air Force (RAF) britannique a également commandé seize de ces "avions pilotés à distance" (RPA en jargon aéronautique) qu'elle a baptisés Protector. La Belgique et le Royaume-Uni ont signé un accord de coopération dans les domaines de la formation, de la maintenance, du soutien logistique, de l'interopérabilité et du développement des capacités. Des techniciens de la Composante Air ont pu se familiariser avec ce drone à l'occasion du déploiement d'un SkyGuardian sur la base de Waddington, dans le comté de Lincolnshire (ouest de l'Angleterre) depuis le 23 août et pour quelques semaines de tests. "Pour certains de nos techniciens, c'était la première occasion de découvrir le nouveau système d'arme sur lesquels ils travailleront à l'avenir", a précisé la Défense sur son site internet. Ce SkyGuardian, porteur d'une immatriculation civile, a effectué mercredi des approches de la base aérienne de Leeuwarden (nord-est des Pays-Bas), qui accueillera prochainement les quatre MQ-9A Reaper destinés à la force aérienne néerlandaise (KLu). D'une envergure de 24 mètres pour une longueur de 11,7 m, le MQ-9B est capable de réaliser des missions ISR, de détecter des objectifs éventuels ("Target acquisition") et de désigner des cibles pour d'autres vecteurs armés ("Target designation") en volant durant 40 heures à 40.000 pieds (plus de 13 km d'altitude) grâce à son turbopropulseur Honeywell TPE331-10. Doté de neuf points d'emport, ce drone peut être armé de missiles et de bombes - une capacité largement utilisée par les Etats-Unis et la France dans leur guerre contre les groupes armés djihadistes en Afghanistan, au Moyen-Orient et en Afrique. (Belga)