Dans cette jungle des prix, il est excessivement difficile pour le citoyen de connaître à l'avance le prix qu'il devra payer pour le passage de son véhicule au contrôle technique, a pointé la ministre wallonne en charge de la Sécurité routière, Valérie De Bue (MR). Fort de ce constat, l'exécutif régional a décidé, ce jeudi, de simplifier les tarifs. Dès le 1er janvier 2021, le tarif pour les contrôles périodiques sera fixé à 48 euros pour les voitures et à 62 euros pour les camionnettes. Pour les contrôles des véhicules d'occasion, la redevance sera de 72 euros tant pour les voitures que pour les camionnettes. Une réduction de 5 euros sera par ailleurs accordée pour les véhicules 100% électriques. Ces tarifs sont nettement inférieurs aux prix pratiqués dans les pays voisins et comprennent l'indexation 2020. Une réflexion sur la tarification des autres véhicules est en cours, a assuré la ministre. "Cette simplification de la grille tarifaire offrira plus de transparence au citoyen. Elle permettra également aux stations de diminuer leur charge administrative et de renforcer l'accueil des clients. A terme, ceux-ci pourront, par exemple, payer leur passage au contrôle technique dès la prise de rendez-vous et ainsi éviter les files aux guichets", a-t-elle ajouté. Parallèlement, afin de renforcer la sécurité routière, le gouvernement wallon a également décidé de revoir la majoration pour présentation tardive au contrôle technique. Désormais, plus le retard est important, plus la majoration sera lourde. (Belga)

Dans cette jungle des prix, il est excessivement difficile pour le citoyen de connaître à l'avance le prix qu'il devra payer pour le passage de son véhicule au contrôle technique, a pointé la ministre wallonne en charge de la Sécurité routière, Valérie De Bue (MR). Fort de ce constat, l'exécutif régional a décidé, ce jeudi, de simplifier les tarifs. Dès le 1er janvier 2021, le tarif pour les contrôles périodiques sera fixé à 48 euros pour les voitures et à 62 euros pour les camionnettes. Pour les contrôles des véhicules d'occasion, la redevance sera de 72 euros tant pour les voitures que pour les camionnettes. Une réduction de 5 euros sera par ailleurs accordée pour les véhicules 100% électriques. Ces tarifs sont nettement inférieurs aux prix pratiqués dans les pays voisins et comprennent l'indexation 2020. Une réflexion sur la tarification des autres véhicules est en cours, a assuré la ministre. "Cette simplification de la grille tarifaire offrira plus de transparence au citoyen. Elle permettra également aux stations de diminuer leur charge administrative et de renforcer l'accueil des clients. A terme, ceux-ci pourront, par exemple, payer leur passage au contrôle technique dès la prise de rendez-vous et ainsi éviter les files aux guichets", a-t-elle ajouté. Parallèlement, afin de renforcer la sécurité routière, le gouvernement wallon a également décidé de revoir la majoration pour présentation tardive au contrôle technique. Désormais, plus le retard est important, plus la majoration sera lourde. (Belga)