C'est avec le scénariste Raoul Cauvin que Jacques Sandron a créé la bande dessinée "Godaille et Godasse", mêlant humour et histoire à l'ère napoléonienne. Publiée dans le Journal de Spirou dès 1975, elle a ensuite été éditée par les Editions Dupuis jusqu'en 1986, avant de passer aux mains d'autres éditeurs et d'être entièrement rééditée par les Editions Jourdan au début des années 90. Madame Sans-Gêne fut l'un de ses personnages clés et a donné son nom au premier de ses cinq tomes. Les statues inaugurées jeudi ont été créées par le sculpteur et artisan Paul-Alex Becker. Une autre de ses créations à l'effigie des "Tuniques Bleues" du dessinateur Lambil, aussi originaire de la commune, avait déjà été placée sur un autre rond-point de Tamines en juillet 2018. L'inauguration des nouvelles statues a été marquée par la présence de Lambil, de son vrai nom Willy Lambillotte, Raoul Cauvin et la famille Sandron. Le bourgmestre, Jean-Charles Luperto, a aussi tenu à rendre hommage au dessinateur et exprimé la fierté de Sambreville de pouvoir mettre son talent et son oeuvre à l'honneur. A ce titre, il faut souligner que les statues de Godaille et Madame Sans-Gêne ont entièrement été financées par la commune, à hauteur de 46.600 euros. (Belga)