La liberté d'avoir des contacts rapprochés avec un maximum de cinq personnes en dehors de son foyer est désormais une liberté individuelle, et non plus un choix qui vaut pour tout le foyer, a annoncé la Première ministre Sophie Wilmès. De plus, les masques ne seront plus obligatoires en toutes circonstances à l'extérieur, à partir du 1er octobre. La "quarantaine" est également réduite à sept jours. La ministre de la Santé Maggie De Block défend ces décisions. "Nous voulons susciter une adhésion plus forte. Les règles doivent donc être simples. Nous voulons que les gens sachent que cela ira mieux si nous nous en tenons à ces mesures. C'est la perspective à long terme qui devait arriver", a-t-elle affirmé. Mme De Block s'attend à ce que les chiffres de suivi de l'épidémie augmentent dans les semaines à venir, mais qu'ils baissent à nouveau par la suite. (Belga)

La liberté d'avoir des contacts rapprochés avec un maximum de cinq personnes en dehors de son foyer est désormais une liberté individuelle, et non plus un choix qui vaut pour tout le foyer, a annoncé la Première ministre Sophie Wilmès. De plus, les masques ne seront plus obligatoires en toutes circonstances à l'extérieur, à partir du 1er octobre. La "quarantaine" est également réduite à sept jours. La ministre de la Santé Maggie De Block défend ces décisions. "Nous voulons susciter une adhésion plus forte. Les règles doivent donc être simples. Nous voulons que les gens sachent que cela ira mieux si nous nous en tenons à ces mesures. C'est la perspective à long terme qui devait arriver", a-t-elle affirmé. Mme De Block s'attend à ce que les chiffres de suivi de l'épidémie augmentent dans les semaines à venir, mais qu'ils baissent à nouveau par la suite. (Belga)