Suivant l'exemple de la France qui s'apprêterait à installer plusieurs centaines de radars " nouvelle génération ", le député souhaiterait que les caméras ANPR et les nouveaux radars puissent être utilisés à cette fin puisque seul un flagrant délit permet, pour le moment, la poursuite de telles infractions. La technologie qui permettrait ce type de constatations ne sera pas disponible, en Belgique, avant fin 2020... au plus tôt.

M. La.