Des demandes de bénévoles ont été introduites par 12 maisons de repos. Iriscare est en train de traiter les 5 n'ayant pas encore reçu de réponse. Aucun hôpital ne s'est encore manifesté, et ce bien que la possibilité leur a été donnée depuis que l'appel a été relancé le 26 octobre dernier. Quelques dizaines de bénévoles s'étaient manifestés en août, après le lancement de l'appel pour la seconde vague. Comme une trentaine de personnes s'étaient ajoutées le week-end des 24 et 25 octobre au vu de la recrudescence de l'épidémie, Iriscare avait relancé l'appel le lundi 26 octobre au soir. Le nombre de volontaires a triplé les trois premiers jours, avec par exemple 139 inscrits sur la seule journée du mercredi 28 octobre. L'augmentation reste plus modérée actuellement, mais se poursuit à un rythme de 25 à 30 bénévoles supplémentaires par jour. Ce sont 54 personnes qui se sont ajoutées samedi et dimanche derniers. "On constate encore une augmentation, ce qui nous rend bien évidemment très heureux, mais je crois qu'on se rapproche d'un maximum", commente Sven Heyndrickx. La liste de réserve constituée pendant la première vague de l'épidémie avait atteint environ 900 volontaires. Elle ne concernait alors que les maisons de repos. D'autres initiatives visaient à renforcer les équipes dans les hôpitaux. (Belga)

Des demandes de bénévoles ont été introduites par 12 maisons de repos. Iriscare est en train de traiter les 5 n'ayant pas encore reçu de réponse. Aucun hôpital ne s'est encore manifesté, et ce bien que la possibilité leur a été donnée depuis que l'appel a été relancé le 26 octobre dernier. Quelques dizaines de bénévoles s'étaient manifestés en août, après le lancement de l'appel pour la seconde vague. Comme une trentaine de personnes s'étaient ajoutées le week-end des 24 et 25 octobre au vu de la recrudescence de l'épidémie, Iriscare avait relancé l'appel le lundi 26 octobre au soir. Le nombre de volontaires a triplé les trois premiers jours, avec par exemple 139 inscrits sur la seule journée du mercredi 28 octobre. L'augmentation reste plus modérée actuellement, mais se poursuit à un rythme de 25 à 30 bénévoles supplémentaires par jour. Ce sont 54 personnes qui se sont ajoutées samedi et dimanche derniers. "On constate encore une augmentation, ce qui nous rend bien évidemment très heureux, mais je crois qu'on se rapproche d'un maximum", commente Sven Heyndrickx. La liste de réserve constituée pendant la première vague de l'épidémie avait atteint environ 900 volontaires. Elle ne concernait alors que les maisons de repos. D'autres initiatives visaient à renforcer les équipes dans les hôpitaux. (Belga)