Des poissons sont notamment morts dans l'Escaut à hauteur de Kerkhove, Kluisbergen et Waarmaarde et dans la Dendre entre Hofstade et Denderbelle. "En collaboration avec les pompiers, nous avons pompé de l'oxygène dans l'eau pour faire à nouveau monter la teneur en oxygène", explique Karen Buyse du Vlaamse waterweg. Depuis dimanche soir, le niveau d'oxygène a été rétabli et le pompage a été arrêté. "Ce week-end, nous nous sommes principalement concentrés sur la sauvegarde de la population de poissons. Au cours des prochains jours, nous aurons une meilleure vision de la quantité de poissons concernés, mais ce n'est certainement pas comparable avec, par exemple, la catastrophe écologique provoquée par les boues de lavage des betteraves en avril. Dans le cas présent, la mortalité des poissons est locale et limitée." (Belga)

Des poissons sont notamment morts dans l'Escaut à hauteur de Kerkhove, Kluisbergen et Waarmaarde et dans la Dendre entre Hofstade et Denderbelle. "En collaboration avec les pompiers, nous avons pompé de l'oxygène dans l'eau pour faire à nouveau monter la teneur en oxygène", explique Karen Buyse du Vlaamse waterweg. Depuis dimanche soir, le niveau d'oxygène a été rétabli et le pompage a été arrêté. "Ce week-end, nous nous sommes principalement concentrés sur la sauvegarde de la population de poissons. Au cours des prochains jours, nous aurons une meilleure vision de la quantité de poissons concernés, mais ce n'est certainement pas comparable avec, par exemple, la catastrophe écologique provoquée par les boues de lavage des betteraves en avril. Dans le cas présent, la mortalité des poissons est locale et limitée." (Belga)