Tous les cours d'eau de la région ont gonflé de manière spectaculaire, après des précipitations atteignant jusqu'à 541 mm accumulés depuis dimanche aux endroits les plus touchés (Ivory Glacier), selon l'agence météorologie néo-zélandaise. Une longue portion de la State Highway 6 a été fermée dès mardi matin. Cette importante route suivant le tracé de la côte pour sa plus grande part devrait rester indisponible "un certain temps" vu la destruction du pont Waiho, prévient l'agence néo-zélandaise en charge du transport. D'autres routes ont été fermées à la suite d'inondations et de glissements de terrain, tandis que des centres d'accueil d'urgence ont été ouverts à travers la région. Le maïeur du district de Westland a rapporté que les rivières ont atteint des niveaux similaires à ceux d'inondations de 2016 qui avaient entrainé des destructions pour un coût de 30 millions de dollars, selon le NZ Herald. (Belga)

Tous les cours d'eau de la région ont gonflé de manière spectaculaire, après des précipitations atteignant jusqu'à 541 mm accumulés depuis dimanche aux endroits les plus touchés (Ivory Glacier), selon l'agence météorologie néo-zélandaise. Une longue portion de la State Highway 6 a été fermée dès mardi matin. Cette importante route suivant le tracé de la côte pour sa plus grande part devrait rester indisponible "un certain temps" vu la destruction du pont Waiho, prévient l'agence néo-zélandaise en charge du transport. D'autres routes ont été fermées à la suite d'inondations et de glissements de terrain, tandis que des centres d'accueil d'urgence ont été ouverts à travers la région. Le maïeur du district de Westland a rapporté que les rivières ont atteint des niveaux similaires à ceux d'inondations de 2016 qui avaient entrainé des destructions pour un coût de 30 millions de dollars, selon le NZ Herald. (Belga)