Plusieurs discours ont été prononcés. Mahmoud Aloul, un leader du Fatah, le parti du président Mahmoud Abbas, a notamment déclaré qu'ils continueraient leur lutte légitime pour la liberté. Des appels ont également été lancés pour que les protestations se poursuivent aux points de contrôle israéliens. L'autorité palestinienne a donné deux heures de temps libre aux travailleurs pour participer à la manifestation. Mais selon les observateurs, beaucoup de Palestiniens ont refusé de participer car ils ne font plus confiance aux partis politiques et à leurs leaders. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé qu'un vote au parlement au sujet de l'annexion se tiendra au plus tôt le 1er juillet. De son côté, le président américain Donald Trump a annoncé dans son plan de paix pour le Moyen-Orient que Washington approuverait l'annexion de 30 pour cent de la Cisjordanie. Sur les 70 pour cent restants, un État palestinien serait créé. (Belga)

Plusieurs discours ont été prononcés. Mahmoud Aloul, un leader du Fatah, le parti du président Mahmoud Abbas, a notamment déclaré qu'ils continueraient leur lutte légitime pour la liberté. Des appels ont également été lancés pour que les protestations se poursuivent aux points de contrôle israéliens. L'autorité palestinienne a donné deux heures de temps libre aux travailleurs pour participer à la manifestation. Mais selon les observateurs, beaucoup de Palestiniens ont refusé de participer car ils ne font plus confiance aux partis politiques et à leurs leaders. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé qu'un vote au parlement au sujet de l'annexion se tiendra au plus tôt le 1er juillet. De son côté, le président américain Donald Trump a annoncé dans son plan de paix pour le Moyen-Orient que Washington approuverait l'annexion de 30 pour cent de la Cisjordanie. Sur les 70 pour cent restants, un État palestinien serait créé. (Belga)