L'émission, présentée par Jean-Michel Zecca et Maria Del Rio, a démarré sur le coup de 13h30, depuis RTL House, qui abrite les studios de la chaîne. L'hélicoptère a ensuite survolé la Grand-Place de Bruxelles où plusieurs membres de la police de la zone Bruxelles Capitale Ixelles s'étaient rassemblés, tout en respectant les règles de distanciation sociale. L'appel à respecter les mesures visant à empêcher la propagation du coronavirus sera répété à plusieurs reprises pendant l'après-midi, afin que le public ne se retrouve pas en trop grand nombre sur les différents lieux survolés. Quelques instants plus tard, des images de l'Atomium laissaient apparaître un drapeau hissé depuis ce lundi à son sommet avec le message "Merci" dans les trois langues nationales, en signe de reconnaissance et de soutien au corps médical et soignant, "ainsi qu'à l'ensemble des personnes qui nous permettent de vivre ce quotidien inédit". "Ce 'Merci' est la juste illustration de la solidarité et de la reconnaissance des Belges", soulignent les responsables de l'Atomium dans un communiqué. Tout au long du parcours, plusieurs enseignes de supermarchés ont profité de l'occasion pour adresser un message de remerciements à l'ensemble de leur personnel qui continue à travailler malgré les circonstances pour permettre à chacun de faire ses courses en toute sécurité. À Dinant, la "Confrérie des Mougneux d'Coûtches", une association folklorique, avait sorti en milieu d'après-midi l'un de ses géants, celui à l'effigie d'Adolphe Sax, affublé symboliquement d'un masque en tissu, à proximité de la Collégiale Notre-Dame. Mais, en raison du retard pris sur le plan de vol préétabli, l'hélicoptère n'a pu atteindre cette destination. "Une membre de l'association, couturière, lui avait confectionné un masque. C'est symbolique en cette période. Cela montre qu'il ne peut plus jouer du saxophone, ni danser, à l'instar de la Ville de Dinant qui est confinée et qui ne peut plus accueillir les touristes alors que tout aurait été réuni pour vivre un bon début de saison", a expliqué le bourgmestre dinantais, Axel Tixhon, à l'agence Belga. "C'était aussi un clin d'oeil à ceux qui aiment venir à Dinant afin qu'ils n'oublient pas notre ville pour l'après-confinement", a-t-il ajouté. L'hélicoptère devrait terminer son périple wallon aux alentours de 19h00 à Bastogne, après un passage à Liège, où policiers et pompiers liégeois rendront notamment un hommage aux soignants de la nouvelle clinique du MontLégia. (Belga)

L'émission, présentée par Jean-Michel Zecca et Maria Del Rio, a démarré sur le coup de 13h30, depuis RTL House, qui abrite les studios de la chaîne. L'hélicoptère a ensuite survolé la Grand-Place de Bruxelles où plusieurs membres de la police de la zone Bruxelles Capitale Ixelles s'étaient rassemblés, tout en respectant les règles de distanciation sociale. L'appel à respecter les mesures visant à empêcher la propagation du coronavirus sera répété à plusieurs reprises pendant l'après-midi, afin que le public ne se retrouve pas en trop grand nombre sur les différents lieux survolés. Quelques instants plus tard, des images de l'Atomium laissaient apparaître un drapeau hissé depuis ce lundi à son sommet avec le message "Merci" dans les trois langues nationales, en signe de reconnaissance et de soutien au corps médical et soignant, "ainsi qu'à l'ensemble des personnes qui nous permettent de vivre ce quotidien inédit". "Ce 'Merci' est la juste illustration de la solidarité et de la reconnaissance des Belges", soulignent les responsables de l'Atomium dans un communiqué. Tout au long du parcours, plusieurs enseignes de supermarchés ont profité de l'occasion pour adresser un message de remerciements à l'ensemble de leur personnel qui continue à travailler malgré les circonstances pour permettre à chacun de faire ses courses en toute sécurité. À Dinant, la "Confrérie des Mougneux d'Coûtches", une association folklorique, avait sorti en milieu d'après-midi l'un de ses géants, celui à l'effigie d'Adolphe Sax, affublé symboliquement d'un masque en tissu, à proximité de la Collégiale Notre-Dame. Mais, en raison du retard pris sur le plan de vol préétabli, l'hélicoptère n'a pu atteindre cette destination. "Une membre de l'association, couturière, lui avait confectionné un masque. C'est symbolique en cette période. Cela montre qu'il ne peut plus jouer du saxophone, ni danser, à l'instar de la Ville de Dinant qui est confinée et qui ne peut plus accueillir les touristes alors que tout aurait été réuni pour vivre un bon début de saison", a expliqué le bourgmestre dinantais, Axel Tixhon, à l'agence Belga. "C'était aussi un clin d'oeil à ceux qui aiment venir à Dinant afin qu'ils n'oublient pas notre ville pour l'après-confinement", a-t-il ajouté. L'hélicoptère devrait terminer son périple wallon aux alentours de 19h00 à Bastogne, après un passage à Liège, où policiers et pompiers liégeois rendront notamment un hommage aux soignants de la nouvelle clinique du MontLégia. (Belga)