Quelque 6.000 visiteurs ont vibré devant pas moins de 17 concerts, répartis sur trois scènes. Parmi les têtes d'affiche de vendredi soir figuraient Mind against et Gerd Janson, qui propose un mélange de disco et de house. Paradise City souhaite se démarquer comme "le festival de musique le plus vert du pays". Chaque année, le festival fait des efforts supplémentaires afin de réduire son empreinte environnementale. Ainsi, il ne propose plus de bouteilles en plastique, ni d'autres déchets en plastique à usage unique. Les générateurs fonctionnent au biocarburant et le camping est alimenté à l'énergie solaire. Lors des deux éditions précédentes, les organisateurs avaient par ailleurs réalisé une économie d'eau de 27%, qui leur avait valu d'être récompensés par l'organisation "A Greener Festival", réputée pour soutenir les festivals et autres événements dans leur développement durable. Les festivaliers de cette cinquième édition ont été acheminés sur le site du festival par des bus électriques. (Belga)

Quelque 6.000 visiteurs ont vibré devant pas moins de 17 concerts, répartis sur trois scènes. Parmi les têtes d'affiche de vendredi soir figuraient Mind against et Gerd Janson, qui propose un mélange de disco et de house. Paradise City souhaite se démarquer comme "le festival de musique le plus vert du pays". Chaque année, le festival fait des efforts supplémentaires afin de réduire son empreinte environnementale. Ainsi, il ne propose plus de bouteilles en plastique, ni d'autres déchets en plastique à usage unique. Les générateurs fonctionnent au biocarburant et le camping est alimenté à l'énergie solaire. Lors des deux éditions précédentes, les organisateurs avaient par ailleurs réalisé une économie d'eau de 27%, qui leur avait valu d'être récompensés par l'organisation "A Greener Festival", réputée pour soutenir les festivals et autres événements dans leur développement durable. Les festivaliers de cette cinquième édition ont été acheminés sur le site du festival par des bus électriques. (Belga)