Samedi, une quarantaine de militants ont fait irruption dans l'entreprise de Filip Callemeyn afin de dénoncer les conditions de vie des canards destinés à la production du foie gras. "Les canards sont très sensibles au stress. L'irruption bruyantes des activistes, avec leur GSM, a provoqué un choc. Pour les canards, c'est une situation menaçante qui a en outre duré longtemps. Depuis, 180 d'entre eux sont morts", a affirmé M. Callemeyn selon qui l'action d'Animal Resistance était avant tout destinée à assurer la publicité de l'organisation.