"La Défense répond ainsi à la demande des hôpitaux liégeois", a assuré la ministre Dedonder dans un communiqué. Dès le lundi 2 novembre, seize militaires seront chargés de l'accueil et de la prise en charge des patients dans une aile d'urgence du Centre Hospitalier du Bois de l'Abbaye à Seraing. Vingt-six patients en soins intermédiaires y seront pris en charge. Mais la capacité pourra être étendue jusqu'à 30 lits. La Défense fournira par ailleurs deux médecins, cinq infirmières et sept ambulanciers. Une ambulance (avec deux ambulanciers à son bord) dédiée au transport de patients ne nécessitant pas de soins-intensifs sera également déployée. La décision d'octroyer l'appui de la Défense intervient après concertation avec différents médecins responsables des hôpitaux liégeois. (Belga)

"La Défense répond ainsi à la demande des hôpitaux liégeois", a assuré la ministre Dedonder dans un communiqué. Dès le lundi 2 novembre, seize militaires seront chargés de l'accueil et de la prise en charge des patients dans une aile d'urgence du Centre Hospitalier du Bois de l'Abbaye à Seraing. Vingt-six patients en soins intermédiaires y seront pris en charge. Mais la capacité pourra être étendue jusqu'à 30 lits. La Défense fournira par ailleurs deux médecins, cinq infirmières et sept ambulanciers. Une ambulance (avec deux ambulanciers à son bord) dédiée au transport de patients ne nécessitant pas de soins-intensifs sera également déployée. La décision d'octroyer l'appui de la Défense intervient après concertation avec différents médecins responsables des hôpitaux liégeois. (Belga)