Contrairement à l'an dernier, des feux d'artifice ont bien pu marquer le coup. Les îles avaient accepté cinq pyrotechniciens venus de Nouvelle-Zélande pour l'occasion. Les trois îles ont été plutôt épargnées par la pandémie en raison de leur isolement naturel. (Belga)

Contrairement à l'an dernier, des feux d'artifice ont bien pu marquer le coup. Les îles avaient accepté cinq pyrotechniciens venus de Nouvelle-Zélande pour l'occasion. Les trois îles ont été plutôt épargnées par la pandémie en raison de leur isolement naturel. (Belga)