La "formation" consistait à mémoriser, à l'aide de moyens mnémotechniques, les 50 images des 12 séries de questions afin d'obtenir 41 points sur 50. La fraude a été détectée dans plusieurs villes de Flandre, mais aussi à Bruxelles et à Liège. Le Goca a immédiatement déposé plainte pour mettre fin à la supercherie, s'appuyant sur l'enregistrement - totalement interdit - des images des questionnaires. "Mais nous ne voulions pas attendre que la Justice se prononce pour mettre fin au phénomène", explique la porte-parole du Goca, Marie De Backer. "En un mois, nous avons changé nos questions, qui tournent désormais de façon aléatoire. Les astuces mnémotechniques ne peuvent plus fonctionner comme avant", ajoute-t-elle. (Belga)

La "formation" consistait à mémoriser, à l'aide de moyens mnémotechniques, les 50 images des 12 séries de questions afin d'obtenir 41 points sur 50. La fraude a été détectée dans plusieurs villes de Flandre, mais aussi à Bruxelles et à Liège. Le Goca a immédiatement déposé plainte pour mettre fin à la supercherie, s'appuyant sur l'enregistrement - totalement interdit - des images des questionnaires. "Mais nous ne voulions pas attendre que la Justice se prononce pour mettre fin au phénomène", explique la porte-parole du Goca, Marie De Backer. "En un mois, nous avons changé nos questions, qui tournent désormais de façon aléatoire. Les astuces mnémotechniques ne peuvent plus fonctionner comme avant", ajoute-t-elle. (Belga)