Des avions russes ont été détectés mercredi vers midi dans l'espace aérien international entre l'enclave russe de Kaliningrad et la Russie. Il s'agissait d'appareils IL-76 et An-26, deux avions de transports militaires. L'OTAN a alors affrété deux avions Eurofighters allemands basés à Amari en Estonie pour les intercepter.

Un peu plus tard, un avion non identifié a de nouveau été repéré dans l'espace aérien. Cette fois, ce sont deux F-16 belges basés à Siauliai en Lituanie qui ont pris leur envol afin d'identifier l'appareil en question. Il est apparu qu'il s'agissait d'un avion de transport militaire, un An-12 qui volait en direction de l'enclave de Kaliningrad.

Selon l'OTAN, les deux opérations se sont déroulées sans incidents.

Depuis le début du mois, des avions F-16 belges ont été utilisés pour défendre l'espace aérien des pays baltes. Quatre F-16 et une cinquantaine d'hommes opèrent pendant quatre mois depuis la base lituanienne.

C'est la huitième fois que la composante aérienne belge prend part à une mission de police aérienne de l'OTAN dans les pays baltes.

Des avions russes ont été détectés mercredi vers midi dans l'espace aérien international entre l'enclave russe de Kaliningrad et la Russie. Il s'agissait d'appareils IL-76 et An-26, deux avions de transports militaires. L'OTAN a alors affrété deux avions Eurofighters allemands basés à Amari en Estonie pour les intercepter. Un peu plus tard, un avion non identifié a de nouveau été repéré dans l'espace aérien. Cette fois, ce sont deux F-16 belges basés à Siauliai en Lituanie qui ont pris leur envol afin d'identifier l'appareil en question. Il est apparu qu'il s'agissait d'un avion de transport militaire, un An-12 qui volait en direction de l'enclave de Kaliningrad. Selon l'OTAN, les deux opérations se sont déroulées sans incidents. Depuis le début du mois, des avions F-16 belges ont été utilisés pour défendre l'espace aérien des pays baltes. Quatre F-16 et une cinquantaine d'hommes opèrent pendant quatre mois depuis la base lituanienne. C'est la huitième fois que la composante aérienne belge prend part à une mission de police aérienne de l'OTAN dans les pays baltes.