Au moins 2.000 Belges ont été touchés par la faille de sécurité, découverte la semaine dernière, qui mettait à nu des millions de données privées dans le monde, dévoile le quotidien. Des données sur les empreintes digitales d'employés d'Adecco ont été un temps disponibles en ligne mais la faille semble avoir été corrigée avant un éventuel vol, selon les informations de VPN Mentor, le blog israélien sur la cybersécurité qui a découvert la faille. Le directeur général d'Adecco Belgium confirme la situation. "Ces informations sont liées au système d'accès de notre siège, situé à Grand-Bigard." Tout en relativisant la gravité de la faille: "C'est un système complètement séparé de notre environnement informatique, de notre base clients. Il n'y a donc aucun risque pour nos clients." (Belga)