Pour justifier leur démarche, ils avancent cinq articles accusant le locataire de la Maison Blanche d'obstruction à la justice et d'atteinte à l'indépendance de la justice. A l'origine de cette initiative, le démocrate Steve Cohen, élu du Tenessee, a déclaré: "Nous croyons que le président Trump a violé la Constitution et nous avons introduit cinq articles d'impeachment". L'impeachment permet au pouvoir législatif de destituer un haut fonctionnaire. Il peut s'agir d'un haut fonctionnaire du gouvernement, dont le président, d'un membre du cabinet ou d'un juge fédéral. Cette tentative a cependant peu de chances d'aboutir. Selon M. Cohen, des éléments tendent à démontrer que Donald Trump a tenté d'entraver le bon fonctionnement d'une enquête ouverte sur de possibles interférences de la Russie dans le cours de la dernière élection présidentielle américaine, notamment en congédiant le directeur général du FBI James Comey. L'élu démocrate invoque également le refus du président Trump de prendre clairement ses distances par rapport à la gestion de ses entreprises, créant ainsi un conflit d'intérêt qui va à l'encobtre du prescrit de la Constitution. M. Cohen stigmatise également les attaques de Donald Trump à l'encontre de ce qu'il qualifie de "prétendus juges" et de "fake news". Ces attaques ont miné la confiance de la population dans la justice et la presse, explique-t-il sur le site tennessean.com. Il est temps, souligne l'élu démocrate, que le Congrès agisse pour mettre un terme à ces comportements nuisibles de Donald Trump et ce, afin de défendre et garantir la Constitution des Etats-Unis. (Belga)

Pour justifier leur démarche, ils avancent cinq articles accusant le locataire de la Maison Blanche d'obstruction à la justice et d'atteinte à l'indépendance de la justice. A l'origine de cette initiative, le démocrate Steve Cohen, élu du Tenessee, a déclaré: "Nous croyons que le président Trump a violé la Constitution et nous avons introduit cinq articles d'impeachment". L'impeachment permet au pouvoir législatif de destituer un haut fonctionnaire. Il peut s'agir d'un haut fonctionnaire du gouvernement, dont le président, d'un membre du cabinet ou d'un juge fédéral. Cette tentative a cependant peu de chances d'aboutir. Selon M. Cohen, des éléments tendent à démontrer que Donald Trump a tenté d'entraver le bon fonctionnement d'une enquête ouverte sur de possibles interférences de la Russie dans le cours de la dernière élection présidentielle américaine, notamment en congédiant le directeur général du FBI James Comey. L'élu démocrate invoque également le refus du président Trump de prendre clairement ses distances par rapport à la gestion de ses entreprises, créant ainsi un conflit d'intérêt qui va à l'encobtre du prescrit de la Constitution. M. Cohen stigmatise également les attaques de Donald Trump à l'encontre de ce qu'il qualifie de "prétendus juges" et de "fake news". Ces attaques ont miné la confiance de la population dans la justice et la presse, explique-t-il sur le site tennessean.com. Il est temps, souligne l'élu démocrate, que le Congrès agisse pour mettre un terme à ces comportements nuisibles de Donald Trump et ce, afin de défendre et garantir la Constitution des Etats-Unis. (Belga)