Depuis 1999, année où le nombre d'officines avait atteint son apogée en Belgique (5.277), la décrue est permanente. Aujourd'hui, le nombre de pharmacies est identique à celui de 1975.

Selon l'APB, notre pays dispose cependant toujours d'un des réseaux de pharmacies les plus denses d'Europe. L'Association rappelle d'ailleurs que, afin d'assurer un approvisionnement adéquat en médicaments dans toutes les régions, l'ouverture de nouvelles pharmacies n'est permise, depuis la loi de répartition de 1974, que sur la base de critères géographiques et démographiques.

Depuis 1999, année où le nombre d'officines avait atteint son apogée en Belgique (5.277), la décrue est permanente. Aujourd'hui, le nombre de pharmacies est identique à celui de 1975. Selon l'APB, notre pays dispose cependant toujours d'un des réseaux de pharmacies les plus denses d'Europe. L'Association rappelle d'ailleurs que, afin d'assurer un approvisionnement adéquat en médicaments dans toutes les régions, l'ouverture de nouvelles pharmacies n'est permise, depuis la loi de répartition de 1974, que sur la base de critères géographiques et démographiques.