Le Sand Fire brûlait aux portes de Los Angeles, forçant quelque 20.000 personnes à fuir leur domicile dans les environs de la ville de Santa Clarita, et menaçant 2.000 logements et bâtiments commerciaux. Lundi, il n'était encore qu'à 10% maîtrisé et avait déjà calciné 134 km2 (33.117 acres) de terrains et forêt, d'après le site d'informations sur les incendies inciWeb. Près de 3.000 pompiers sont mobilisés à l'aide notamment de 26 hélicoptères. Plusieurs routes et autoroutes étaient partiellement fermées. Le brasier s'est rapidement étendu après avoir démarré vendredi, attisé par des températures autour de 30 degrés et des vents puissants ce week-end, qui ont fait planer un énorme nuage noir sur toute l'agglomération de Los Angeles. Plus au nord de la Californie, le feu dit de Soberanes avait déjà avalé 60 km2 près des célèbres côtes accidentées de Big Sur, détruisant 20 maisons et en menaçant 1.650 autres. (Belga)

Le Sand Fire brûlait aux portes de Los Angeles, forçant quelque 20.000 personnes à fuir leur domicile dans les environs de la ville de Santa Clarita, et menaçant 2.000 logements et bâtiments commerciaux. Lundi, il n'était encore qu'à 10% maîtrisé et avait déjà calciné 134 km2 (33.117 acres) de terrains et forêt, d'après le site d'informations sur les incendies inciWeb. Près de 3.000 pompiers sont mobilisés à l'aide notamment de 26 hélicoptères. Plusieurs routes et autoroutes étaient partiellement fermées. Le brasier s'est rapidement étendu après avoir démarré vendredi, attisé par des températures autour de 30 degrés et des vents puissants ce week-end, qui ont fait planer un énorme nuage noir sur toute l'agglomération de Los Angeles. Plus au nord de la Californie, le feu dit de Soberanes avait déjà avalé 60 km2 près des célèbres côtes accidentées de Big Sur, détruisant 20 maisons et en menaçant 1.650 autres. (Belga)