Les huit travaillistes et les trois "torries" (conservateurs) qui le composent avaient quitté leur parti respectif le mois dernier pour protester contre l'approche que les deux grandes formations de la Chambre des communes adoptaient dans le dossier du Brexit. Ils veulent présenter des candidats aux élections européennes du 23 au 26 mai prochains si le scrutin doit être organisé au Royaume-Uni, comme ce devra être le cas si le pays est toujours membre de l'Union européenne à ce moment. "Nous voulons secouer ce système à deux partis et proposer une piste de rechange profitable au pays", ont indiqué les élus dans un communiqué. C'est l'ancienne "Tory" Heidi Allen qui dirigera le groupe dans un premier temps. (Belga)

Les huit travaillistes et les trois "torries" (conservateurs) qui le composent avaient quitté leur parti respectif le mois dernier pour protester contre l'approche que les deux grandes formations de la Chambre des communes adoptaient dans le dossier du Brexit. Ils veulent présenter des candidats aux élections européennes du 23 au 26 mai prochains si le scrutin doit être organisé au Royaume-Uni, comme ce devra être le cas si le pays est toujours membre de l'Union européenne à ce moment. "Nous voulons secouer ce système à deux partis et proposer une piste de rechange profitable au pays", ont indiqué les élus dans un communiqué. C'est l'ancienne "Tory" Heidi Allen qui dirigera le groupe dans un premier temps. (Belga)