Le premier demandeur affirme que la tentative de rapatriement a été interrompue parce qu'il s'y opposait et que cela a interpellé les autres passagers de l'avion. Après que la police l'a sorti de l'appareil, il aurait été frappé par six agents. Un rapport médical que la RTBF a pu consulter évoque des bleus et des cheveux arrachés. La seconde personne explique qu'elle a été "torturée et traitée comme un animal" par cinq policiers durant toute la procédure. "Quand j'ai appelé à l'aide, ils m'ont frappée à la bouche. Ils m'ont pincé le nez et la gorge et introduit leurs doigts dans ma gorge". Les faits se seraient produits en septembre et octobre. (Belga)

Le premier demandeur affirme que la tentative de rapatriement a été interrompue parce qu'il s'y opposait et que cela a interpellé les autres passagers de l'avion. Après que la police l'a sorti de l'appareil, il aurait été frappé par six agents. Un rapport médical que la RTBF a pu consulter évoque des bleus et des cheveux arrachés. La seconde personne explique qu'elle a été "torturée et traitée comme un animal" par cinq policiers durant toute la procédure. "Quand j'ai appelé à l'aide, ils m'ont frappée à la bouche. Ils m'ont pincé le nez et la gorge et introduit leurs doigts dans ma gorge". Les faits se seraient produits en septembre et octobre. (Belga)