Il sera possible d'assister à des concerts de jazz gratuits sous des balcons emblématiques des 19 communes de la Région. Ils seront donnés chaque heure de 12h00 à 20h00. Samedi à 21h00, une trentaine de musiciens amateurs issus de 11 communes se sont inscrits pour jouer depuis leurs balcons. Le festival se refermera avec un concert du Brussels Jazz Orchestra donné depuis le balcon de la maison du Roi, dimanche à 21h00, sur la Grand-place de Bruxelles. Le samedi sera consacré au sud de la capitale, exception faite des concerts multiples de 21h00, et le dimanche au nord. Des parcours vélo permettront de relier les différentes représentations tout en découvrant des endroits appréciables à Bruxelles. Par l'intermédiaire de l'association Labolobo, deux tuk-tuks électriques emmèneront également des personnes âgées aux concerts . À travers les podcasts des "Brussels Jazz Ambassadors", les artistes mettent en perspective leurs communes. "Chaque musicien vit dans la commune où il est invité à jouer et c'est pour cela qu'on les a appelés des ambassadeurs", explique Steven Palmaers, organisateur du festival. "On a du jazz avec du violon, du gypsy-jazz, de l'afro-jazz... C'est très éclectique. Les balcons ne permettent pas aux artistes de jouer dans leurs formations habituelles. Parfois, ils sont en solo et c'est aussi un grand défi pour eux." Des bénévoles s'assureront du respect des mesures sanitaires. Des tapis disposés au sol en damier aideront à contrôler la distanciation sociale et la limitation des 50 personnes pour les événements en extérieur. Créé en 2017 à la suite du Brussels Jazz Marathon, le Brussels Jazz Weekend touche habituellement jusqu'à 300.000 spectateurs avec quelque 700 artistes dispersés dans les bars et places de la région. L'édition 2020 avait été annulée à cause de la crise sanitaire. (Belga)

Il sera possible d'assister à des concerts de jazz gratuits sous des balcons emblématiques des 19 communes de la Région. Ils seront donnés chaque heure de 12h00 à 20h00. Samedi à 21h00, une trentaine de musiciens amateurs issus de 11 communes se sont inscrits pour jouer depuis leurs balcons. Le festival se refermera avec un concert du Brussels Jazz Orchestra donné depuis le balcon de la maison du Roi, dimanche à 21h00, sur la Grand-place de Bruxelles. Le samedi sera consacré au sud de la capitale, exception faite des concerts multiples de 21h00, et le dimanche au nord. Des parcours vélo permettront de relier les différentes représentations tout en découvrant des endroits appréciables à Bruxelles. Par l'intermédiaire de l'association Labolobo, deux tuk-tuks électriques emmèneront également des personnes âgées aux concerts . À travers les podcasts des "Brussels Jazz Ambassadors", les artistes mettent en perspective leurs communes. "Chaque musicien vit dans la commune où il est invité à jouer et c'est pour cela qu'on les a appelés des ambassadeurs", explique Steven Palmaers, organisateur du festival. "On a du jazz avec du violon, du gypsy-jazz, de l'afro-jazz... C'est très éclectique. Les balcons ne permettent pas aux artistes de jouer dans leurs formations habituelles. Parfois, ils sont en solo et c'est aussi un grand défi pour eux." Des bénévoles s'assureront du respect des mesures sanitaires. Des tapis disposés au sol en damier aideront à contrôler la distanciation sociale et la limitation des 50 personnes pour les événements en extérieur. Créé en 2017 à la suite du Brussels Jazz Marathon, le Brussels Jazz Weekend touche habituellement jusqu'à 300.000 spectateurs avec quelque 700 artistes dispersés dans les bars et places de la région. L'édition 2020 avait été annulée à cause de la crise sanitaire. (Belga)