Pour l'AGL, les étudiants sont les oubliés de la consultation populaire du 11 juin. Soutenue par plusieurs personnalités académiques et accompagnée par un "comité scientifique", l'AGL a constitué par tirage au sort un panel de 100 personnes, comprenant notamment des étudiants, des commerçants, du personnel de l'UCL et des habitants de la commune. La journée de réflexion de lundi, utilisant des techniques d'intelligence collective, doit permettre aux membres de ce panel de formuler des arguments et de les prioriser. Les responsables estiment également que ce panel citoyen est un laboratoire pour la démocratie par tirage au sort. Mardi matin, ils communiqueront sur le processus ainsi que sur les résultats de cette journée. (Belga)

Pour l'AGL, les étudiants sont les oubliés de la consultation populaire du 11 juin. Soutenue par plusieurs personnalités académiques et accompagnée par un "comité scientifique", l'AGL a constitué par tirage au sort un panel de 100 personnes, comprenant notamment des étudiants, des commerçants, du personnel de l'UCL et des habitants de la commune. La journée de réflexion de lundi, utilisant des techniques d'intelligence collective, doit permettre aux membres de ce panel de formuler des arguments et de les prioriser. Les responsables estiment également que ce panel citoyen est un laboratoire pour la démocratie par tirage au sort. Mardi matin, ils communiqueront sur le processus ainsi que sur les résultats de cette journée. (Belga)