Les citoyens se sont rassemblés en début de soirée devant les maisons communales d'Anderlecht, Ixelles, Nivelles, Charleroi, Mons, Liège, Arlon, Virton ou encore Namur. Munis d'affiches "Commune hospitalière", ils ont appelé les administrations communales à mettre en place une politique plus hospitalière envers les migrants. "Nous avons touché une commune sur cinq en Wallonie et à Bruxelles, c'est énorme", se réjouit Carine Thibaut, directrice de la campagne. "Nous demandons aux communes de mieux sensibiliser la population sur la question des migrants mais aussi de mieux les accueillir, qu'ils soient sans papiers ou réfugiés". Le mouvement souhaite que les administrations communales votent une motion afin de s'engager dans une politique plus accueillante, notamment en facilitant les démarches administratives. Chièvres et Vielsalm l'ont déjà votée tandis que le processus est bien engagé à Huy, précise Carine Thibaut. Les citoyens se réuniront prochainement pour préparer des interpellations lors des conseils communaux. Une première interpellation aura lieu à Liège le 2 octobre prochain. (Belga)

Les citoyens se sont rassemblés en début de soirée devant les maisons communales d'Anderlecht, Ixelles, Nivelles, Charleroi, Mons, Liège, Arlon, Virton ou encore Namur. Munis d'affiches "Commune hospitalière", ils ont appelé les administrations communales à mettre en place une politique plus hospitalière envers les migrants. "Nous avons touché une commune sur cinq en Wallonie et à Bruxelles, c'est énorme", se réjouit Carine Thibaut, directrice de la campagne. "Nous demandons aux communes de mieux sensibiliser la population sur la question des migrants mais aussi de mieux les accueillir, qu'ils soient sans papiers ou réfugiés". Le mouvement souhaite que les administrations communales votent une motion afin de s'engager dans une politique plus accueillante, notamment en facilitant les démarches administratives. Chièvres et Vielsalm l'ont déjà votée tandis que le processus est bien engagé à Huy, précise Carine Thibaut. Les citoyens se réuniront prochainement pour préparer des interpellations lors des conseils communaux. Une première interpellation aura lieu à Liège le 2 octobre prochain. (Belga)