Ces découvertes ont eu lieu au parc national de Cusuco, près de la frontière avec le Guatemala, où les chercheurs mènent des études depuis un bon nombre d'années. La découverte d'une nouvelle espèce longicorne en 2018 les a poussés à approfondir leurs études sur cette faune jusqu'à cette récente découverte. "C'est un sentiment unique de découvrir une nouvelle espèce que personne d'autre n'a jamais vue", se réjouit Martijn Van Roie de BINCO. "Cela vous fait prendre conscience que le monde est plus grand et plus complexe que vous ne le pensez". En les baptisant aux noms d'écologistes tués, les scientifiques ont voulu leur rendre hommage tout en attirant l'attention sur la lutte pour la conversation de la biodiversité au Honduras. "Le plus difficile dans la description des espèces a été de choisir les personnes à qui rendre hommage, il y en a tellement ?", déplore Merlijn Jacque de BINCO. Les coléoptères décrits porteront les noms suivants : heterachthes caceresae, oreodera kawasae, phrynidius guifarroi et strangalia lunai. Les biologistes ont déjà annoncé poursuivre leurs recherches, affirmant que les forêts nuageuses du Honduras "recèlent encore de nombreuses découvertes". (Belga)

Ces découvertes ont eu lieu au parc national de Cusuco, près de la frontière avec le Guatemala, où les chercheurs mènent des études depuis un bon nombre d'années. La découverte d'une nouvelle espèce longicorne en 2018 les a poussés à approfondir leurs études sur cette faune jusqu'à cette récente découverte. "C'est un sentiment unique de découvrir une nouvelle espèce que personne d'autre n'a jamais vue", se réjouit Martijn Van Roie de BINCO. "Cela vous fait prendre conscience que le monde est plus grand et plus complexe que vous ne le pensez". En les baptisant aux noms d'écologistes tués, les scientifiques ont voulu leur rendre hommage tout en attirant l'attention sur la lutte pour la conversation de la biodiversité au Honduras. "Le plus difficile dans la description des espèces a été de choisir les personnes à qui rendre hommage, il y en a tellement ?", déplore Merlijn Jacque de BINCO. Les coléoptères décrits porteront les noms suivants : heterachthes caceresae, oreodera kawasae, phrynidius guifarroi et strangalia lunai. Les biologistes ont déjà annoncé poursuivre leurs recherches, affirmant que les forêts nuageuses du Honduras "recèlent encore de nombreuses découvertes". (Belga)