Une quarantaine de chauffeurs étaient présents vers 6h00, selon le président de la Fédération belge des taxis Sam Bouchal. La porte-parole de la Stib Françoise Ledune parle quant à elle de quelques voitures. Les chauffeurs de taxis reprochent à la Stib d'avoir "fait la publicité d'Uber", la plateforme américaine de transport, lors de la présentation de son rapport d'activité 2018, mercredi. Un reproche que dément la Stib. Lors de sa présentation, le CEO de la Stib a évoqué l'ensemble des solutions de mobilité à Bruxelles, a indiqué Françoise Ledune à Belga. "Cela s'est ensuite envenimé sur les réseaux sociaux." "Nous sommes ici pour envoyer un message clair: dire qu'Uber est un modèle d'avenir, c'est faux", a déclaré Sam Bouchal. L'intention des taxis n'est pas de bloquer le dépôt de la Stib, mais leur représentant s'attend néanmoins à des difficultés "quand tous les collègues seront là". "S'il y a entrave, nous porterons plainte", a ajouté Françoise Ledune. La police serait sur place. (Belga)