Les gardes-côtes grecs et l'agence européenne de surveillance des frontières, Frontex, ont également récupéré 658 migrants en mer et les ont déposés dans les camps d'accueil, précisent lundi la radio publique grecque ERT et l'agence de presse ANA-MPA. Les camps de Lesbos, Chios, Samos, Leros et Kos sont surpeuplés. Actuellement, 36.000 personnes y vivent, alors qu'ils ne devraient en accueillir que 6.200. A cela s'ajoutent encore environ 1.500 personnes réparties dans de plus petits camps ou habitations. (Belga)

Les gardes-côtes grecs et l'agence européenne de surveillance des frontières, Frontex, ont également récupéré 658 migrants en mer et les ont déposés dans les camps d'accueil, précisent lundi la radio publique grecque ERT et l'agence de presse ANA-MPA. Les camps de Lesbos, Chios, Samos, Leros et Kos sont surpeuplés. Actuellement, 36.000 personnes y vivent, alors qu'ils ne devraient en accueillir que 6.200. A cela s'ajoutent encore environ 1.500 personnes réparties dans de plus petits camps ou habitations. (Belga)