Les manifestants, vêtus pour la plupart de vestes aux couleurs de la CSC et de la FGTB, ciblent la façade du siège du MR de jets d'oeufs quasi continus. "Nous voulons juste garder nos acquis", peut-on lire sur l'un des calicots. "Nous sommes d'accord avec Monsieur Koen Geens: c'est un métier pénible", proclame une autre pancarte.

Vers 10h30, les manifestants ont migré vers le SPF Justice. A force de tambouriner sur la porte d'entrée, ils sont parvenus à en briser les carreaux. Profitant de l'ouverture de la porte, des dizaines de militants se sont alors engouffrés dans le bâtiment.

Une délégation devait être reçue en fin de matinée par le cabinet du ministre de la Justice.

Les manifestants, vêtus pour la plupart de vestes aux couleurs de la CSC et de la FGTB, ciblent la façade du siège du MR de jets d'oeufs quasi continus. "Nous voulons juste garder nos acquis", peut-on lire sur l'un des calicots. "Nous sommes d'accord avec Monsieur Koen Geens: c'est un métier pénible", proclame une autre pancarte. Vers 10h30, les manifestants ont migré vers le SPF Justice. A force de tambouriner sur la porte d'entrée, ils sont parvenus à en briser les carreaux. Profitant de l'ouverture de la porte, des dizaines de militants se sont alors engouffrés dans le bâtiment. Une délégation devait être reçue en fin de matinée par le cabinet du ministre de la Justice.