Les pompiers sont appelés principalement pour des sous-sols inondés et des routes sous eau à cause d'avaloirs bouchés.
C'est notamment le cas dans la zone de Charleroi, où l'eau de pluie a envahi les caves et des cages d'ascenseur de l'hôpital Notre-Dame.

Les dommages subis par les particuliers se concentrent principalement sur les communes de Marcinelle, Gilly et Mont-sur-Marchienne. Lundi matin, des habitations du boulevard Tirou étaient également atteintes par les intempéries.

Dans l'arrondissement de Namur, des interventions ont eu lieu un peu partout à Sambreville, Sombreffe et Jemeppe-sur-Sambre.

Sortie du plan d'urgence communal pour Lichtervelde et Pittem

Le nord du pays n'est pas épargné non plus. Les communes de Lichtervelde et Pittem, en Flandre occidentale, ont désactivé lundi vers 16h30 leur plan d'urgence communal. Celui-ci avait été déclenché à la suite des fortes précipitations survenues dimanche après-midi, et qui avaient provoqué de nombreuses inondations dans cette région. Les autorités communales appellent les habitants à leur faire parvenir toutes les informations possibles dans le but de faire reconnaître les intempéries comme catastrophe naturelle.

La situation est sous contrôle dans la plus grande partie des deux communes. Les pompiers et d'autres services compétents gardent toutefois à l'oeil l'évolution de la situation à quelques points critiques. Des rues entières s'étant retrouvées sous eau à la suite des intempéries, Lichtervelde et Pittem ont reçu l'aide de la protection civile et de services d'incendie des communes avoisinantes pour limiter les dégâts et assister la population. Les habitants trouveront davantage d'informations concernant notamment les dédommagements sur le site internet de leur commune.

La société de transports en commun De Lijn a mis en place des itinéraires alternatifs pour éviter le centre de Lichtervelde, mais aussi de Ardooie et Wingene.

En matinée, les pompiers de Houthulst ont dû éteindre un incendie causé par un court-circuit dû à la foudre.

En Flandre orientale, les inondations touchent particulièrement les communes d'Aalter, Maldegem, Knesselare et Eeklo. Les pompiers d'Aalter ont ainsi reçu une centaine d'appels lundi matin, dont "90% concernaient des caves inondées", ont-ils précisé. La foudre a en outre frappé deux maisons. A Knesselare, le trafic est dévié sur la N44 entre Aalter et Maldegem à cause du trop plein d'eau sur la voie. Le temps devrait redevenir sec sur tout le pays à partir de mercredi.

Les pompiers sont appelés principalement pour des sous-sols inondés et des routes sous eau à cause d'avaloirs bouchés. C'est notamment le cas dans la zone de Charleroi, où l'eau de pluie a envahi les caves et des cages d'ascenseur de l'hôpital Notre-Dame. Les dommages subis par les particuliers se concentrent principalement sur les communes de Marcinelle, Gilly et Mont-sur-Marchienne. Lundi matin, des habitations du boulevard Tirou étaient également atteintes par les intempéries.Dans l'arrondissement de Namur, des interventions ont eu lieu un peu partout à Sambreville, Sombreffe et Jemeppe-sur-Sambre.Sortie du plan d'urgence communal pour Lichtervelde et Pittem Le nord du pays n'est pas épargné non plus. Les communes de Lichtervelde et Pittem, en Flandre occidentale, ont désactivé lundi vers 16h30 leur plan d'urgence communal. Celui-ci avait été déclenché à la suite des fortes précipitations survenues dimanche après-midi, et qui avaient provoqué de nombreuses inondations dans cette région. Les autorités communales appellent les habitants à leur faire parvenir toutes les informations possibles dans le but de faire reconnaître les intempéries comme catastrophe naturelle. La situation est sous contrôle dans la plus grande partie des deux communes. Les pompiers et d'autres services compétents gardent toutefois à l'oeil l'évolution de la situation à quelques points critiques. Des rues entières s'étant retrouvées sous eau à la suite des intempéries, Lichtervelde et Pittem ont reçu l'aide de la protection civile et de services d'incendie des communes avoisinantes pour limiter les dégâts et assister la population. Les habitants trouveront davantage d'informations concernant notamment les dédommagements sur le site internet de leur commune. La société de transports en commun De Lijn a mis en place des itinéraires alternatifs pour éviter le centre de Lichtervelde, mais aussi de Ardooie et Wingene.En matinée, les pompiers de Houthulst ont dû éteindre un incendie causé par un court-circuit dû à la foudre.En Flandre orientale, les inondations touchent particulièrement les communes d'Aalter, Maldegem, Knesselare et Eeklo. Les pompiers d'Aalter ont ainsi reçu une centaine d'appels lundi matin, dont "90% concernaient des caves inondées", ont-ils précisé. La foudre a en outre frappé deux maisons. A Knesselare, le trafic est dévié sur la N44 entre Aalter et Maldegem à cause du trop plein d'eau sur la voie. Le temps devrait redevenir sec sur tout le pays à partir de mercredi.