Les activistes veulent sensibiliser les navetteurs à l'importance des femmes dans leur vie. A la gare d'Anvers-Berchem, ils distribuent des cartes postales avec la phrase "Sans les femmes...". Les passagers sont invités à continuer la phrase et à offrir la carte à une femme. Les membres du mouvement participent à la grève des femmes, avec cette action matinale à la gare d'Anvers mais aussi en installant une réponse automatique aux e-mails qu'elles pourraient recevoir, expliquant qu'elles prennent part à la grève. L'expéditeur est invité à contacter un employé masculin rémunéré à temps plein. Les activistes quitteront également leur travail une heure et demie plus tôt, afin de protester contre "l'écart salarial entre les hommes et les femmes qui s'établit toujours à 20%", précise la secrétaire nationale de Zij-kant, Vera Claes. Elles en profiteront pour rejoindre la marche mondiale des femmes qui part de Bruxelles-Central à 17h00. (Belga)

Les activistes veulent sensibiliser les navetteurs à l'importance des femmes dans leur vie. A la gare d'Anvers-Berchem, ils distribuent des cartes postales avec la phrase "Sans les femmes...". Les passagers sont invités à continuer la phrase et à offrir la carte à une femme. Les membres du mouvement participent à la grève des femmes, avec cette action matinale à la gare d'Anvers mais aussi en installant une réponse automatique aux e-mails qu'elles pourraient recevoir, expliquant qu'elles prennent part à la grève. L'expéditeur est invité à contacter un employé masculin rémunéré à temps plein. Les activistes quitteront également leur travail une heure et demie plus tôt, afin de protester contre "l'écart salarial entre les hommes et les femmes qui s'établit toujours à 20%", précise la secrétaire nationale de Zij-kant, Vera Claes. Elles en profiteront pour rejoindre la marche mondiale des femmes qui part de Bruxelles-Central à 17h00. (Belga)