Les balançoires à bascule roses qui traversent les lattes de la clôture ont été installées près de la ville de Sunland Park, côté USA, et de Ciudad Juarez, côté mexicain. Il s'agit d'un projet de Ronald Rael et de sa collègue Virgina San Fratello. Sur des images filmées depuis les airs, on voit des enfants, séparés par la frontière, jouant ensemble. Les concepteurs ont voulu montrer que "les actions qui sont prises d'un côté ont des conséquences directes sur l'autre côté", comme l'a écrit M. Real sur le réseau social. Le président américain Donald Trump souhaite ériger un mur sur la moitié des 3.200 kilomètres de frontière entre son pays et le Mexique, invoquant la lutte contre l'immigration clandestine, le trafic de drogues ou d'êtres humains et les bandes criminelles. La Cour suprême américaine a autorisé vendredi l'utilisation par l'administration Trump de 2,5 milliards de dollars pour construire le mur, au grand dam des opposants au projet. (Belga)