Brussels Airport confirme ainsi une information de Travel Magazine. "Mardi matin, Swissport était confronté à une pénurie de chauffeurs", écrivait la revue spécialisée. Un trop grand nombre de travailleurs serait malade au sein de l'entreprise. "Nous avons retardé les vols autant que possible afin que les bagages soient bien embarqués", a fait savoir la porte-parole de Brussels Airlines Kim Daenen. "Mais certains bagages sont malgré tout restés au sol." Seules une dizaine de valises seraient toutefois concernées. "La situation n'est certainement pas comparable à celle de samedi dernier. Les jours de semaines, nous avons de très nombreuses destinations desservies de manière quotidienne, ce qui permet d'acheminer rapidement les bagages." (Belga)