Au moins cinq pénalistes à Bruxelles qui ont traité des dossiers de terrorisme n'ont pas obtenu le document Esta, l'autorisation de voyage obligatoire pour les ressortissants belges qui souhaitent rejoindre les USA.

Pour Michel Forges, bâtonnier de Bruxelles, c'est extrêmement grave: "C'est un cas d'assimilation de l'avocat à son client. Nous défendons une série de personnes différentes et n'adhérons pas aux idées de nos clients. Je vais faire état de la situation à notre ministre des Affaires étrangères et, si nécessaire, aller plus loin encore", annonce-t-il.