Le ministre-président flamand, Geert Bourgeois, s'est dit opposé à un embargo général sur l'exportation d'armes vers l'Arabie saoudite. Mais dans le contexte actuel, il précisait toutefois qu'il se montrerait très critique sur une demande de licence vers le royaume saoudien et qu'il ne l'accorderait vraisemblablement pas. M. Bourgeois oublie de préciser que les troupes saoudiennes disposent déjà de matériel flamand dans leurs avions de guerre et qu'il ne s'agit sans doute que de la partie émergée de l'iceberg. La destination finale du matériel militaire produit en Flandre est inconnue de 60 à 78% des cas, selon le "Vredesinstituut". Depuis l'adoption du décret flamand sur les armes en 2012, l'exportation vers un pays de l'Union européenne ne fait plus l'objet d'un contrôle préalable. Ce contrôle est laissé au pays d'assemblage. Qui plus est, certains produits ne sont plus soumis à licence, comme des écrans. (Belga)

Le ministre-président flamand, Geert Bourgeois, s'est dit opposé à un embargo général sur l'exportation d'armes vers l'Arabie saoudite. Mais dans le contexte actuel, il précisait toutefois qu'il se montrerait très critique sur une demande de licence vers le royaume saoudien et qu'il ne l'accorderait vraisemblablement pas. M. Bourgeois oublie de préciser que les troupes saoudiennes disposent déjà de matériel flamand dans leurs avions de guerre et qu'il ne s'agit sans doute que de la partie émergée de l'iceberg. La destination finale du matériel militaire produit en Flandre est inconnue de 60 à 78% des cas, selon le "Vredesinstituut". Depuis l'adoption du décret flamand sur les armes en 2012, l'exportation vers un pays de l'Union européenne ne fait plus l'objet d'un contrôle préalable. Ce contrôle est laissé au pays d'assemblage. Qui plus est, certains produits ne sont plus soumis à licence, comme des écrans. (Belga)