Un groupe de jeunes hommes et femmes a déployé un large drapeau tricolore noir, rouge et vert près de Wazir Akbar Khan, une banlieue de la capitale Kaboul, au moment même où un pick-up transportant des combattants talibans passait à côté, a constaté un journaliste de l'AFP. Le véhicule a ralenti et ses passagers ont lancé des regards scrutateurs au groupe, avant de finalement décider de passer leur chemin. L'émir Amanullah Khan avait proclamé l'indépendance de l'Afghanistan en 1919, après la troisième guerre anglo-afghane, et ce pays a depuis changé d'innombrables fois de drapeau. Sa dernière version a été adoptée en 2013 et figure trois bandes verticales noire, rouge et verte, avec l'emblème national imprimé en blanc dessus. Mercredi, à Jalalabad (est), des talibans avaient tiré en l'air pour disperser des dizaines d'habitants qui brandissaient le drapeau afghan. Des images postées sur Twitter montraient jeudi des motocyclistes conduisant avec à la main le drapeau national dans la banlieue d'Asadabad (est). Les réseaux sociaux ont aussi montré un homme attachant ce drapeau à un poteau sur la place Abdul Haq de Kaboul. Une autre image faisait paraître des dizaines de manifestants portant le drapeau et marchant dans les rues de la capitale. Le drapeau taliban, blanc avec dessus une profession de foi islamique inscrite en noir, est désormais visible partout depuis que le mouvement islamiste radical a pris le pouvoir dimanche, au terme d'une campagne militaire expéditive. Les talibans ont diffusé jeudi un communiqué évoquant l'indépendance et la défaite de l'Empire britannique, ainsi que la fin en 1989 d'une décennie d'occupation soviétique. "C'est une source de grande fierté pour les Afghans que leur pays soit aujourd'hui sur le point de retrouver son indépendance après l'occupation américaine", ont-ils souligné en comparant ces trois événements. (Belga)

Un groupe de jeunes hommes et femmes a déployé un large drapeau tricolore noir, rouge et vert près de Wazir Akbar Khan, une banlieue de la capitale Kaboul, au moment même où un pick-up transportant des combattants talibans passait à côté, a constaté un journaliste de l'AFP. Le véhicule a ralenti et ses passagers ont lancé des regards scrutateurs au groupe, avant de finalement décider de passer leur chemin. L'émir Amanullah Khan avait proclamé l'indépendance de l'Afghanistan en 1919, après la troisième guerre anglo-afghane, et ce pays a depuis changé d'innombrables fois de drapeau. Sa dernière version a été adoptée en 2013 et figure trois bandes verticales noire, rouge et verte, avec l'emblème national imprimé en blanc dessus. Mercredi, à Jalalabad (est), des talibans avaient tiré en l'air pour disperser des dizaines d'habitants qui brandissaient le drapeau afghan. Des images postées sur Twitter montraient jeudi des motocyclistes conduisant avec à la main le drapeau national dans la banlieue d'Asadabad (est). Les réseaux sociaux ont aussi montré un homme attachant ce drapeau à un poteau sur la place Abdul Haq de Kaboul. Une autre image faisait paraître des dizaines de manifestants portant le drapeau et marchant dans les rues de la capitale. Le drapeau taliban, blanc avec dessus une profession de foi islamique inscrite en noir, est désormais visible partout depuis que le mouvement islamiste radical a pris le pouvoir dimanche, au terme d'une campagne militaire expéditive. Les talibans ont diffusé jeudi un communiqué évoquant l'indépendance et la défaite de l'Empire britannique, ainsi que la fin en 1989 d'une décennie d'occupation soviétique. "C'est une source de grande fierté pour les Afghans que leur pays soit aujourd'hui sur le point de retrouver son indépendance après l'occupation américaine", ont-ils souligné en comparant ces trois événements. (Belga)